La prise en charge du handicap dans la vie scolaire

Compte tenu des différents besoins et des attentes de chaque enfant, mais aussi de l’évolution de la maladie, il est important de lui offrir un environnement aménagé. Le recours à des supports numériques comme l’ordinateur ou la tablette, plus légère et mobile, permet une facilité de manipulation et une accessibilité plus rapide aux informations et outils d’apprentissage. Pendant le temps scolaire, les acteurs encadrant l’enfant doivent faire preuve de patience et de vigilance. Ils doivent intervenir rapidement et efficacement afin de contourner les effets négatifs et permettre à l’enfant de s’investir dans un suivi scolaire et paramédical.

Un auxiliaire de vie scolaire peut intervenir lorsque l’enfant doit être secondé dans ses gestes du quotidien. En l’accompagnant tout au long de sa scolarité, il fait la transition entre l’institution scolaire et l’enfant, propose une aide à l’apprentissage et joue un rôle prépondérant dans son intégration avec les autres. Un auxiliaire de vie de loisirs peut intervenir durant les temps extrascolaires. Celui-ci adapte les jeux en fonction du handicap de l’enfant et fait le lien entre l’équipe encadrante et les parents.

Pour répondre au mieux aux questionnements liés au handicap, la prise en charge scolaire, parascolaire et médicale doit reposer sur la communication entre ces différents intervenants. Ainsi, les échanges entre les parents, l’enfant et les professionnels permettent de mettre en place une organisation solide et cohérente avec le projet scolaire et de vie de l’enfant.

Rappel sur la loi

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 veillent à l’amélioration de l’accès à la scolarité pour tous.

Le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a plus que doublé entre 2006 et 2015. Le ministère de l’Éducation nationale a pour objectif d’améliorer la scolarisation en milieu ordinaire des élèves en situation de handicap. Le but est de favoriser une école inclusive s’adaptant aux besoins et spécificités de chacun. Les mesures adoptées agissent sur les différents dispositifs de scolarisation, par l’adoption de parcours de formation individualisés ainsi que des aménagements personnalisés.

http://www.education.gouv.fr/cid207/la-scolarisation-des-eleves-handicapes.html

Gabrielle Luciani

Psychologue clinicienne

Les derniers articles par Gabrielle Luciani (tout voir)